061011

Des bibliothèques livrées à domicile

Mont-de-Marsan - résidence Mutations d'Office

Des bibliothèques livrées à domicile

 

Par JEAN-FRANÇOIS RENAUT

Associations et habitants du quartier ont fabriqué eux-mêmes les meubles.

 Séphora et Manacé s'apprêtent à monter la bibliothèque dans leur chambre. photo pascal bats

Séphora et Manacé s'apprêtent à monter la bibliothèque dans leur chambre. PHOTO PASCAL BATS

Durant six mois, le quartier du Peyrouat a accueilli en résidence d'artiste Stéphane Brahem. Parmi les actions menées avec les jeunes du quartier et plusieurs associations (1), la fabrication de bibliothèques en bois et carton. L'idée peut paraître insolite mais elle a évidemment une histoire que relate Valérie Champigny, coordinatrice de la résidence. « Il existe au Point info Anru, une opération intitulée ''Le Livre s'invite chez vous''. C'est comme ça qu'est né le projet de créer des bibliothèques. » L'artiste avance une autre raison. « Fabriquer un meuble, ça signifie bricoler. Et le bricolage, c'est quelque chose de transculturel. » On n'a pas besoin de partager la même langue pour enfoncer un clou. Des adultes de Landes Partage aux 6-12 ans du Point info, toutes les tranches d'âge ont participé. Une vingtaine de petites bibliothèques ont vu le jour et aussi cinq plus grandes qui ont été livrées au point Anru, à l'association du quartier La Moustey et à l'Unité éducative en milieu ouvert. Hier après-midi, c'est à la vingtaine de gamins du quartier ayant participé que les meubles ont été livrés. C'est Nadia Rouane, une des animatrices du quartier qui mène l'expédition.

 

« Des mots dans le ventre »

Le minibus blanc chargé de bibliothèques (deux véhicules seront nécessaires pour tout livrer) arrive devant la maison de Manacé et Séphora Limbélé, respectivement 9 et 7 ans. Les deux petites filles aident à décharger, un grand sourire aux lèvres. Le plus agréable pour elles n'est pas tant d'avoir désormais une bibliothèque dans leur chambre, où une place lui a été dégagée, mais de l'avoir fabriquée de leurs petites mains. Dans le cahier de résidence relatant ces six mois de collaboration, Cécile, une des participantes, écrit joliment : « Les bibliothèques s'assemblent comme un squelette parce qu'on a fabriqué chaque pièce et le bois, c'est comme le cuir ou la peau, on la cire. En plus, à la fin, elles parlent puisqu'on leur met des mots dans le ventre. » Séphora et Manacé partagent ce point de vue. Leurs livres, avec plein de mots dedans, sont désormais bien rangés sur une bibliothèque toute neuve.

(1) Landes Partage, l'Insup, l'Unité éducative en activité de jour (UEMO), l'association de quartier La Moustey, l'Amicale laïque montoise, le CDI du lycée Victor-Duruy, l'école primaire du Peyrouat, la bibliothèque Le Marque-pages.

 

 

 

logo nb FALEP - Féderation des Landes

 

 

 

 

 

RETOUR

Posté par mutationsdoffice à 09:30 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

010311

LABYRINTHICS

affiche_MO_ados_1

 

 

 

 

 

 

visuels affiches

 

 

 

 

  

 

Les vidéos dans le quartier avec Laurent Cerciat, artiste plasticien et les jeunes du Lycée Duruy et de l'INSUP (PJJ).

Avec Didier Grot, caméraman professionnel, Laurent Cerciat réalise deux reportages vidéo (sur les interventions dans les jardins et sur l'excursion urbaine) ainsi que deux projets vidéo. L'un sous forme de clip musical, Les pieds sur terre, met en scène des jeunes encadrés par la PJJ qui arpentent le quartier en reconstruction. L'autre, Labyrinthics, compare ces ambiances urbaines diverses à un labyrinthe dans lequel évoluent de jeunes gens (une classe de seconde du Lycée Victor Duruy) qui finissent par rencontrer le Minotaure (plutôt sympathique ici), clin d' œil à la culture tauromachique de la ville.

"Labyrinthics" a été sélectionné par l'OROLEIS en 2010 dans le cadre du concours "Regard Jeunes sur la Cité", section Jeunesse au Festival de Cannes.

 logo nb FALEP - Féderation des Landes

 

 RETOUR

 

160810

Restitution 2010 Laurent Cerciat, six mois avec les habitants - « Les pierres rouges » exposition Laurent Cerciat

 

 "Marche  

 

sur mes  

 

plates bandes" 

 

Parcours urbain entre le centre-ville et le quartier de Peyrouat

à l’occasion des Journées  Européennes du Patrimoine 

 

Pour télécharger le dossier de presse, veuillez cliquer ci-dessous: 

DOSSIER DE PRESSE_2010 

flyer_Marche sur mes plates-bandes 

Restitution 2010 à la Minoterie de Mont de Marsan

vernissage le 8 septembre à 18h

Laurent Cerciat, six mois avec les habitants

Les pierres rouges  - exposition  Laurent Cerciat 

Les éditions Mutations d’office 

 

Le 17 septembre à 20h - en plein-air sur le quartier du Peyrouat 

derrière la salle Georges Brassens

Spectacle « Traces » -Compagnie du Petit théâtre de Pain

(réserver à la ligue de l'Enseignement des Landes 05 58 06 31 32 avant le 11 septembre)

 

Du 8 au 18 septembre 2010 à la Minoterie

Vernissage le 8 septembre à 18 h à la Minoterie

Le 19 septembre à 10h30 –

Parcours sur le quartier du Peyrouat

du CIO aux jardins familiaux

La Minoterie 1, place Charles de Gaulle 40000 Mont-de-Marsan  

11h-12h et 14h-18h  sauf le lundi.

Contact Valérie Champigny: 06 48 18 94 21 

 

RETOUR

 

 

 

201109

Statuts

La Ligue de l'Enseignement des Landes laligue40.fr

La résidence Mutations d'office est portée par la Ligue de l'Enseignement des Landes depuis 2008  

Objet statuaire 

Article 3 : Objet

La Ligue de l’Enseignement des Landes,  fondée en 1934, a pour but, au service de l’idéal laïque, démocratique et républicain, de contribuer au progrès de l’éducation sous toutes ses formes. …

Mouvement d’éducation Populaire, elle invite les femmes et les hommes à débattre et agir afin :

1.de permettre à chacun de comprendre la société où il vit, de s’y situer, de s’y exprimer et d’agir en citoyen afin de favoriser à tous les niveaux politiques le développement d’une vie démocratique laïque, soucieuse de justice sociale et attachée à la paix.

2.de développer toutes les initiatives collectives et associatives favorisant l’épanouissement le plus large des personnes par un égal accès de tous à l’éducation, à la formation, à la vie professionnelle, à la culture, à la communication, au sport, aux vacances et aux loisirs.

3.de faire vivre la laïcité, principe constitutionnel et valeur universelle qui implique la reconnaissance de l’égale dignité de chaque être humain, par une action permanente :
…  pour combattre les inégalités et toutes les formes de discriminations, notamment en raison de l’origine ethnique ou nationale, de la religion ou des convictions, du sexe, de l’âge, du handicap, de l’orientation sexuelle.
 
Dès lors, elle s’interdit toute action partisane dans le domaine politique ou dans le domaine religieux.  …

Article 5 : Missions

Pour atteindre les buts définis par l’article 3, la Ligue de l’Enseignement des Landes  participe à l’élaboration démocratique et à la mise en oeuvre des politiques publiques d’éducation, de formation, d’action culturelle, sportive et sociale, en ce qu’elles favorisent sur le territoire départemental une réelle garantie des droits civils et politiques, économiques et sociaux, des libertés fondamentales et du progrès de la démocratie.Comme mouvement d’éducation Populaire, elle se donne pour mission d’être : …une organisation de l’économie sociale qui promeut l’économie au service des hommes et des femmes et développe des activités s’inscrivant dans ce cadre tout en respectant son caractère à but non lucratif, notamment l’organisation de services éducatifs, sociaux et culturels, de voyages et séjours de vacances, d’activités sportives et de loisirs, d’actions de formation,... 

Principes d’intervention

Article 5 bis : Moyens

Pour mettre en oeuvre les missions définies dans l’article 5 : …Elle peut, en outre, recourir à tous moyens d’action qui permettent d’atteindre légalement les buts et missions fixés dans les présents statuts, notamment : organisation de congrès, colloques, séminaires, études et recherches, édition de publications, organisation d’expositions, de spectacles …, conseil, aide et formation de cadres pour le développement et la coordination des associations diverses contribuant à la réalisation de ses buts, appel à la générosité, achat, location de biens, meubles et immeubles nécessaires à l’accomplissement de son objet et gestion de tous services y contribuant à titre onéreux ou gratuit ainsi que la vente de biens et de produits permettant de l’atteindre…

Reconnaissance d’utilité publique (decret du 20 Mars 1959) - Agrément Jeunesse et éducation populaire sous le N° 50-JEP-4007

logo_ligue_enseignement_40a

 

 

040209

Résidence d'artiste en école primaire et maternelle de L'Argenté de Janvier à Juin 2009 / Valerie CHAMPIGNY

 

La Résidence d’artiste Mutations d’Office vous propose de participer à un atelier-workshop avec Valérie CHAMPIGNY, plasticienne (agrément IA). Ce projet est né d’un partenariat entre la Ligue de l’Enseignement des Landes et l’OPDHLM sur l’accompagnement des habitants dans la rénovation urbaine, démolition d’immeubles… Ce projet de résidence Mutations d'office vient d’obtenir le soutien de la Fondation de France.

Valérie Champigny a pour objectif de faire venir d'autres artistes en résidence sur un projet triennal 2010, 2011, 2012. L’enjeu d’une résidence avec les établissements scolaires est de pouvoir inscrire une démarche artistique expérimentale dans un cadre éducatif, en accompagnant les artistes dans la réalisation de leur projet et en prenant en compte les objectifs pédagogiques de l’Éducation Nationale. Il s’agit également de pouvoir inscrire une pratique d’ateliers sur la durée afin de permettre aux élèves de découvrir et d’expérimenter une démarche artistique ou le processus de création d’une œuvre. La résidence Mutations d'office est donc un projet porté par la Ligue de l'Enseignement des Landes, mis en oeuvre par Valérie CHAMPIGNY, un projet à suivre!

largente02p

Valérie Champigny propose des ateliers autour du paysage urbain, du paysage dit "ordinaire".
Mise en place d’une installation artistique pluridisciplinaire et interactive.(Depuis octobre, les familles collectent des boites alimentaires en vue de la réalisation sur l’espace urbain)
1-    visionnage d’un film sur le quartier du Peyrouat (maison, immeubles, château-d’eau. Observation et description des formes vues dans l’espace urbain. Quelle relation tisse-t-on avec l’espace urbain ? Comment se l’approprie-t-on ? Ces questions seront au cœur de l’atelier.
2-    Utilisation du dessin comme moyen d’expression et de représentation (feutres noirs sur papier blanc des différents éléments de la ville).
3-   Visionnage du dessin-animé « LA VILLE AUX 101 CHATEAUX-D’EAU », montage sons et images réalisé par Valérie Champigny à partir de l’ensemble des dessins des enfants. Description de la Bande-son, mémorisation et énumération des divers sons présents dans une ville. l’image est toujours omniprésente.. Elle est familière, rassurante, mais aussi déroutante et dérangeante.
largente01p4-    Trois toiles sur chassis sont utilisés afin de réaliser le fond de l’installation. Cette étape       nécessite d’adapter son geste aux contraintes matérielles.Chaque groupe a travaillé debout avec des bleus différents, en expérimentant le geste pictural tout en élaborant le dégradé de couleur de L :3,60m X  H :1,60m.
5-    Différents groupes ont participé au recouvrement des boites alimentaires collectés par les    familles. Les boites sont ainsi reliées à leur forme, leur volume et détournées de leur fonction première.
6-    Réalisation  de compositions en volume à partir des boites de tailles et de formes diverses. Après divers essais de montages, jeux de construction, test d’équilibre dans la superposition des boites, différents immeubles ont pris formes.
7-    Suite au collage des boites et au découpage des ouvertures et fenêtres par la plasticienne, nous faisons maintenant le lien entre la sphère privée et l’espace public. Ainsi les élèves ont abordé la représentation d’une scène intérieure. Chaque scène intérieure sera appliquée  sur chacune des fenêtres.

Etapes à venir du dispositif (jusqu’à juin):
-    Mise en lumière.
-    Installation de la nature.
-    Installation de la circulation. (développement autour de la prévention routière).
-    Sortie avec les groupes sur le quartier du Peyrouat..
-    Prise de photographies des façades du quartier dans le but  d’intégrer ces photographies sur la construction des immeubles réalisés.
-    Prises de sons sur le terrain en vue de l’intégrer dans l’installation artistique.
-    La présentation du dispositif interactif utilisé dans l’installation permettra de se familiariser avec les capteurs (de présence et de souffle). Puis dans un second temps, un travail d’improvisation par petits groupes permettra d’appréhender ce rapport à l’espace grâce à ces éléments interactifs.

Il s’agira de jouer, de se confronter à l’installation, mais également d’interagir avec les espaces, de les animer. Qu’est-ce que l’image nous renvoie ? Comment vient-elle à modifier notre espace, notre manière de bouger et de rencontrer “l’autre” ?

240109

Contact

 

Résidence d'artistes Mutations d'office (voir depuis 2013 : http://mutuum.fr )

Ligue de l'Enseignement des Landes

122, Rue du Général de Lobit

40000 Mont de Marsan

Fax : 05 58 06 05 81

Tel : +33 (0)5 58 06 31 32  /  Ligue de l'Enseignement des Landes

Contact mobile: 06 48 18 94 21 / responsable artothèque Mutuum : Valérie Champigny

Mel: contact@mutuum.fr

 

https://www.facebook.com/artothequemutuum

 

 

 RETOUR

 

 

 

 

 

 

201008

Partenariats

 

Brochure MUTUUM/NECTAR

Partenaires institutionnels financeurs de Mutations d'office (2008-2013)

  • Fondation de France (Prix de la Fondation de France 2009)
  • Caisse des dépôts et consignations
  • Conseil Régional d'Aquitaine
  • Conseil Général des Landes
  • Préfecture / ACSE
  • DRAC
  • PEM (Plan Education Multimédia)
  • Mairie de Mont de Marsan
  • FEDER.


Autres partenaires associés par projet

  • Médiathèque Départementale des Landes
  • CDDP40
  • Entreprise FINSA (Morcenx)
  • Point Info ANRU
  • Bois & Services (Régie de Quartier)
  • INSUP (PJJ/Protection Judiciaire de la Jeunesse)
  • Bibliothèque de quartier "Le Marque-Pages"
  • Landes-Partage
  • Amicale Laïque Montoise.
  • UEMO (Unité Educative en Milieu Ouvert) (PJJ/Protection Judiciaire de la Jeunesse)
  • AQM - Association de Quartier de la Moustey. 

Autres partenaires

 

 

RETOUR

 

 

 

 

010508

Résidence d'artistes Mutations d'office

 

Mutations_logo2

Résidence Mutations d'office (depuis 2008) 
Prix de la Fondation de France 2009, programme "habitat".


L'art est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art. Robert FILLIOU

Une quinzaine d'artistes sont intervenus à la résidence Mutations d'office depuis 2008 sur le quartier du Peyrouat à Mont de Marsan avec des restitutions et expositions bi-annuelles, en mai pour les mi-parcours de résidence et en septembre au moment des Journées Européennes du Patrimoine. Le département Arts plastiques et visuels de la Ligue de l'Enseignement des Landes choisit en 2013 un mode de fonctionnement itinérant afin d’explorer de multiples voies d’échanges entre les publics et les artistes de la résidence Mutations d'office.

La résidence d'artistes Mutations d'office développe un programme d'actions sur deux axes complémentaires : MUTUUM et NECTAR

1/ MUTUUM (réserve d'oeuvres d'art itinérante)

Les objectifs de MUTUUM:

- Faciliter la fréquentation des œuvres d'art avec le développement du fonds MUTUUM:
- Mettre en place un processus d’acquisition d'œuvres des artistes plasticiens, photographes,
- Soutenir les démarches artistiques ou parcours pluridisciplinaires - arts plastiques, photographie, vidéo de jeune création régionale, pérenniser les oeuvres – à travers la réserve MUTUUM (résidences, catalogues d'artistes),
- Diffuser les œuvres de la réserve MUTUUM dans les lieux associatifs, structures culturelles, médiathèque départementale, diffusion avec d'autres structures artistiques en Europe,
- Développer une médiation critique avec les publics.

 

2/ NECTAR (bibliothèque alvéolaire pédagogique)

Nectar est un projet collaboratif avec Laurent CERCIAT, Stéphane BRAHEM et Valérie CHAMPIGNY, élaboré dans le cadre de la résidence d'artistes Mutations d'office (Ligue de l'Enseignement des Landes).
Les objectifs de Nectar:
- Sensibiliser les publics, éduquer le regard à travers NECTAR :
- Stimuler l'éducation au regard avec les malles pédagogiques NECTAR en lien avec les médiathèques et accompagner par la médiation.
- Formation des éducateurs, animateurs, bibliothécaires, documentalistes…
- Développer des projets en lien direct avec chaque territoire.

La bibliothèque alvéolaire Nectar et son cahier pédagogique sont hébergés par le CDDP des Landes et la Médiathèque Départementale. Nectar propose un ensemble d'activités transversales dans le sens de l'ouverture à la curiosité artistique avec des artistes intervenants. Nectar représente une opportunité pédagogique départementale dans le contexte des nouveaux aménagements des rythmes scolaires (temps scolaires et péri-scolaires).

T : responsable Mutations d'office/ Valérie CHAMPIGNY: 06 48 18 94 21
M : V.CHAMPIGNY@MUTATIONSDOFFICE.NET
S : MUTATIONSDOFFICE.NET

 

 

RETOUR