070513

Intégrer la COLLECTION OUVERTE

 

Enseignants (maternelle, primaire,collège ou lycée), animateurs d’une structure jeunesse ou d’action sociale, responsables d’une association //// DECOUVREZ NOS ACTIONS D'EDUCATION à la CURIOSITE TRANSVERSALE et ARTISTISTIQUE.

Vous souhaitez concevoir un projet, intégrer la COLLECTION OUVERTE NectarPRENEZ CONTACT AVEC NOUS : v.champigny@mutationsdoffice.net

Consulter la brochure Mutuum 

Nous nous déplaçons dans votre établissement et construisons des projets de pratique artistique sur mesure, en fonction de l’âge des participants, (visites d’expositions, des rencontres avec des artistes, des séances de sensibilisation).

Dans les Landes, Nectar représente une opportunité dans le cadre des nouveaux aménagements du temps scolaire.

COM NECTAR-01

 

 

 

Consulter

le cahier pédagogique Nectar  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 logo nb FALEP - Féderation des Landes

 RETOUR

 

 

 

 

 


290113

La troisième forêt - Exposition Laurent Cerciat - médiathèque Grenade sur l'Adour

 

FLYER_LA_TROISIEME _FORET_GRENADE_LC2013

 

Laurent CERCIAT - La troisième forêt

Dans les traités de jardinage anciens, on distinguait trois natures : la première, sauvage, la seconde, agricole, la troisième jardinée.

Le paysagiste Gilles Clément, quant à lui, désigne par le terme « tiers-paysage »

(en référence au tiers-état) les espaces naturels délaissés, riches de biodiversité.

Dans le même esprit, nous pourrions compter trois types de forêts : la forêt primaire, non modifiée par l'homme (encore présente dans les Landes), mais en voie de disparition à l'échelle planétaire, et recélant une précieuse diversité du vivant, dont nous ne connaissons qu'une petite partie ; la forêt secondaire ensuite, plantée ou gérée par l'homme, très importante tant pour l'oxygène qu'elle produit que pour la vie qu'elle abrite ; et puis il y a les villes...

Une ville comme Paris compte, outre ses parcs, plus de 100 000 arbres d'alignement et 160 espèces différentes. Les arbres jalonnent la ville, l'embellissent, racontent son histoire et interagissent avec nous. Pourquoi ne pas considérer les villes comme de vastes domaines arboricoles dont les habitations seraient autant de biotopes, le tout formant des écosystèmes riches, cessant d'opposer vainement nature et culture ?

Ce serait cette troisième forêt, fragmentaire, plus éparse que les deux précédentes. Son unité se constitue dans le regard du promeneur. Elle joue dans nos vies un rôle écologique, social, historique, topographique, poétique…

Laurent CERCIAT a collaboré à l'élaboration du projet Nectar dans le cadre de la résidence d'artistes Mutations d'office (Ligue de l'Enseignement des Landes). La bibliothèque alvéolaire Nectar est hébergée par le CDDP des Landes. Nectar propose un ensemble d'activités transversales dans le sens de l'ouverture à la curiosité artistique avec des artistes intervenants. Nectar représente une opportunité pédagogique départementale dans le contexte des nouveaux aménagements des rythmes scolaires (temps scolaires et péri-scolaires).

Consulter la brochure Mutuum 

T : médiation Nectar / Valérie CHAMPIGNY: 06 48 18 94 21 

M : V.CHAMPIGNY@MUTATIONSDOFFICE.NET 

S : mutationsdoffice.net

logo nb FALEP - Féderation des Landes 

RETOUR

 

 

 

211112

NECTAR, d'un quartier à un territoire...

 

logo01_petit

Depuis 2013, l'artothèque Mutuum travaille sur les territoires (communauté de communes du département des Landes) en lien avec la Médiathèque départementale et le CDDP des Landes par des actions de médiation dans le cadre de NECTAR.

166589_10200212399290328_1185007049_n

 

NECTAR (Nécessaires d'Education à la Curiosité Transversale Artistique Renouvelables) est une bibliothèque alvéolaire itinérante constituée de malles pédagogiques et petites expositions, fruit de la collaboration en 2012 de deux plasticiens Stéphane Brahem et Laurent Cerciat. La valorisation du paysage, l'éducation du regard sur le quotidien sont les principaux objectifs de NECTAR.

---> Accéder au cahier pédagogique NECTAR

(ci-contre la bibliothèque alvéolaire Nectar au CDDP40) 

 

jeunes médiathèque de Morcenx

 

juin4écriture 127

 



 

 

 

 

 

IMGP6056    LC_étiquetage 03     projection01 

feuilles-et-formes2

 

 

 

              IMGP6041

 

Objectifs de NECTAR :

- éduquer le regard et les sens, en s’appuyant sur la découverte, l’observation et la compréhension de l’environnement proche à partir des signes vus, observés, décryptés et rendus lisibles

- développer leur sens critique par la prise en compte d’un environnement global et complexe

- appréhender son environnement par la pratique artistique.

- travailler l’écriture sous des formes variées pour rendre compte de l’expérience vécue et transmettre aux autres ce nouveau regard sur leur environnement proche fréquenté par l’ensemble des habitants.- rencontrer des professionnels et se confronter à leur univers singulier.

- rencontrer des artistes et se confronter à leur univers singulier. 

 

Informations pratiques NECTAR : Consulter la brochure Mutuum ( pour les collectivités, structures, associations, médiathèques ou établissements scolaires…)

Ligue de l'Enseignement des Landes : 05 58 06 31 32 (service de la Résidence d'artistes Mutations d'office)

T : médiation NECTAR / Valérie CHAMPIGNY: 06 48 18 94 21 

M : V.CHAMPIGNY@MUTATIONSDOFFICE.NET 

S : mutationsdoffice.net

 logo nb FALEP - Féderation des Landes

 

 

 

 

 RETOUR

 

 

 


010311

LABYRINTHICS

affiche_MO_ados_1

 

 

 

 

 

 

visuels affiches

 

 

 

 

  

 

Les vidéos dans le quartier avec Laurent Cerciat, artiste plasticien et les jeunes du Lycée Duruy et de l'INSUP (PJJ).

Avec Didier Grot, caméraman professionnel, Laurent Cerciat réalise deux reportages vidéo (sur les interventions dans les jardins et sur l'excursion urbaine) ainsi que deux projets vidéo. L'un sous forme de clip musical, Les pieds sur terre, met en scène des jeunes encadrés par la PJJ qui arpentent le quartier en reconstruction. L'autre, Labyrinthics, compare ces ambiances urbaines diverses à un labyrinthe dans lequel évoluent de jeunes gens (une classe de seconde du Lycée Victor Duruy) qui finissent par rencontrer le Minotaure (plutôt sympathique ici), clin d' œil à la culture tauromachique de la ville.

"Labyrinthics" a été sélectionné par l'OROLEIS en 2010 dans le cadre du concours "Regard Jeunes sur la Cité", section Jeunesse au Festival de Cannes.

 logo nb FALEP - Féderation des Landes

 

 RETOUR

 

230910

article S-O 14 septembre 2010

article_14_sept.

Posté par mutationsdoffice à 12:45 - - Permalien [#]
Tags : ,

article 10 septembre 2010

article_10_sept.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

logo nb FALEP - Féderation des Landes

Posté par mutationsdoffice à 12:39 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
160810

Restitution 2010 Laurent Cerciat, six mois avec les habitants - « Les pierres rouges » exposition Laurent Cerciat

 

 "Marche  

 

sur mes  

 

plates bandes" 

 

Parcours urbain entre le centre-ville et le quartier de Peyrouat

à l’occasion des Journées  Européennes du Patrimoine 

 

Pour télécharger le dossier de presse, veuillez cliquer ci-dessous: 

DOSSIER DE PRESSE_2010 

flyer_Marche sur mes plates-bandes 

Restitution 2010 à la Minoterie de Mont de Marsan

vernissage le 8 septembre à 18h

Laurent Cerciat, six mois avec les habitants

Les pierres rouges  - exposition  Laurent Cerciat 

Les éditions Mutations d’office 

 

Le 17 septembre à 20h - en plein-air sur le quartier du Peyrouat 

derrière la salle Georges Brassens

Spectacle « Traces » -Compagnie du Petit théâtre de Pain

(réserver à la ligue de l'Enseignement des Landes 05 58 06 31 32 avant le 11 septembre)

 

Du 8 au 18 septembre 2010 à la Minoterie

Vernissage le 8 septembre à 18 h à la Minoterie

Le 19 septembre à 10h30 –

Parcours sur le quartier du Peyrouat

du CIO aux jardins familiaux

La Minoterie 1, place Charles de Gaulle 40000 Mont-de-Marsan  

11h-12h et 14h-18h  sauf le lundi.

Contact Valérie Champigny: 06 48 18 94 21 

 

RETOUR

 

 

 

210410

Article S-O 21 avril 2010

 

Un parcours végétal Peyrouat - centre-ville avril 2010 

QUARTIER Dans le cadre de « Mutation d'Office », résidence d'art, voit le jour un parcours végétal destiné à embellir et désenclaver le Peyrouat. Les habitants participent

 

L'utilisation de l'osier permet « d'assurer une unité simple et reconnaissable dans le parcours qui guidera le visiteur ». PHOTO R. C. 

yves_sud_ouest

«Marche sur mes plates bandes », ce n'est pas une obligation, mais plutôt une invitation. Celle de « Mutations d'Office », la résidence d'art contemporain, projet lancé par la Ligue de l'Enseignement des Landes, dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale (Cucs).

Petite explication. Pour favoriser le développement des quartiers en difficulté, l'État et les collectivités locales passent un contrat, le Cucs. C'est dans ce contexte que la Ligue de l'Enseignement des Landes a décidé d'instaurer une résidence d'art contemporain en 2008, appelée « Mutations d'Office ». Les objectifs : enrichir le visuel du quartier du Peyrouat autour de projets artistiques et relier le nouvel îlot Rozanoff au centre-ville. La finalité de cette deuxième édition sera un parcours d'art contemporain urbain appelé « Marche sur mes plates bandes », que les visiteurs auront le loisir de découvrir lors des Journées Européennes du Patrimoine du 17 septembre au 2 octobre.

 

Un parcours urbain naturel

« Nous voulions une action concrète dans le temps et dans l'espace. Plutôt qu'une intervention ponctuelle, nous avons donc décidé de lancer une résidence d'art contemporain durant laquelle nous faisons intervenir des artistes reconnus, en collaboration avec les résidents du quartier », explique Valérie Champigny, médiatrice culturelle, responsable de « Mutations d'office ».

Pour cette année 2010, le choix de Valérie s'est porté sur Laurent Cerciat, un plasticien de retour d'une résidence d'artistes au Japon, qui œuvre autour de l'environnement dans le paysage urbain.

Depuis le début de l'année, Laurent travaille sur le quartier, avec entre autres, les jeunes des chantiers d'insertion, l'école maternelle de l'Argenté et aussi avec les employés de Bois et Services sur la réalisation d'un labyrinthe en osier et diverses architectures et sculptures. « L'enjeu de cette exposition en mouvement, c'est de proposer un regard différent sur le Peyrouat et de le valoriser. Le choix d'un matériau naturel comme l'osier permet d'établir un contraste intéressant entre le côté urbain du quartier, et le cadre botanique. L'osier est l'élément que nous utilisons en priorité afin d'assurer une unité simple et reconnaissable dans notre parcours, qui guidera le visiteur du centre-ville au Peyrouat ».

Plusieurs réalisations ont d'ores et déjà fait leur apparition, comme à la Bibliothèque Marque-page, ou encore dans les jardins familiaux. Les résidents du quartier du Peyrouat apprécient l'approche écologique. Les participants, se prenant au jeu, sont très impliqués. Et tous, intégrés dans ce projet commun de parcours urbain, travaillent dans une ambiance conviviale.

Les créations artistiques réalisées sous la houlette de Laurent Cerciat, des points de vue nouveaux sur les paysages urbains du Peyrouat et leur usage. Premières ébauches à découvrir dès le 9 mai prochain lors de la fête des jardins.

Romain Cazade

 

Mont-de-Marsan · SUD-OUEST LANDES

 

Posté par mutationsdoffice à 09:37 - - Permalien [#]
Tags : , , ,