Plasticienne et compilatrice de choses
http://valeriechampigny.com/

Typologie de travail:

peinturep

a1Valérie Champigny, née en 1972, vit et travaille en Aquitaine. Elle dessine des lieux abandonnés ou anodin qu’elle associe à une sorte de pratique de la modernité par la consommation de masse : mobiliers urbains, parkings, tunnels, centres commerciaux, bus, immeubles (intervention immeuble 4 étages du quartier Saint Michel dans le parcours "Regard de Rues" avec la Mairie de Bordeaux/1999).

Ces lieux concentrent en eux les signes d’une sur-modernité qui les convertit en non-lieux, parce que génériques et donc facilement constructibles. Elle a fait de la ville et de l'architecture (les grands ensembles, les HLM, les bâtiments industriels, les aires commerciales, les ZAC et autres ZUP...) le motif d'un travail pictural. Valérie Champigny présente des toiles au vocabulaire formel archétypal, à l’aide d’installations avec lesquelles elle cherche à créer une véritable situation pour regarder la peinture. Les tons sont toujours très contrastées, en noir et blanc  avec des fonds lumineux et les motifs peints de s’extraire de la surface du tableau. Il s’agit pour Valérie Champigny de produire des effets d’optiques avec les moyens « artisanaux » de la peinture.

Valérie a mis en place la résidence d'artistes "Mutations d'office" en 2008 sur un quartier en rénovation "Le Peyrouat à Mont de Marsan", dans laquelle elle est intervenue six mois en temps que plasticienne, une manière de mieux comprendre la place et le rôle de l'artiste sur un espace en mutation. Elle a ensuite dans le cadre de la Ligue de L'enseignement des Landes porté la résidence Mutations d'office  (programmation, éditions, partenariats, Prix Fondation de France 2009). Dans la continuité, elle a constitué l'artothèque Mutuum. Valérie Champigny intervient régulièrement dans Marge de manoeuvre sur Rue89 Bordeaux.

 

logo nb FALEP - Féderation des Landes