DONNE TON POINT DE VUE

REGARD JEUNES sur la CITE
Atelier vidéo avec l'association "Battement d'ailes" dans le cadre de la résidence "Mutations d'Office"

Actualité : FESTIVAL Regards Jeunes sur la Cité 2009

En 2009 « Regards Jeunes sur la Cité » aura 20 ans.
                      Au fil du temps, les films qui ont été réalisés ont permis d’aborder de nombreux sujets. Pour participer au concours « Regards Jeunes sur la Cité » 2009 et enrichir cette réflexion, nous vous proposons deux nouveaux mots clés, introduisant les deux catégories en compétition pour cette 20ème édition :

logo

« Ici et ailleurs »
« Et demain… »                

Le règlement et la fiche d’inscription seront prochainement mis en ligne, nous vous en rappelons l’essentiel :

- âge des participants (12 - 25 ans)                    

- durée du film (8 minutes, générique compris)

- inscription des films (12 janvier au 9 septembre 2009

- Festival « Regards Jeunes sur la Cité » (28/29/30 octobre 2009)

- Remise des prix (30 octobre 2009).

En attendant, nous vous souhaitons une bonne année 2009, pleine de projets mis en images, avec un regard profond, pertinent, et critique, au plus proche de vos préoccupations au cœur de la cité.

               

pour plus d'infos, allez sur le site http://www.oroleis-paris.org/

 

 

 


 

 

Un autre regard sur la ville/pistes de travail

 

La ville est un espace géographique et humain, d'une grande hétérogénéité, qui peut donner lieu à des activités riches et variées.
Pour aborder ce thème à partir de la littérature de jeunesse, de nombreuses entrées sont possibles :
- L'aspect social (la marginalité, les échanges, la ville lieu de communication, de rencontres, d'isolement, d'exclusion, les métiers de la ville.)
- L'aspect construction et technologie (les matériaux, l'urbanisme, les transports, les bâtiments, les ponts et tunnels, le fonctionnement des objets dans la ville.)
- L'aspect imaginaire et artistique (la ville future, la ville dans la science-fiction, la ville rêvée, la poésie de la ville, le vocabulaire spécifique à la ville, les représentations de la ville dans l'art.).

 

Objectifs :

- Elargir et affiner sa représentation de la ville
- Prendre conscience des oppositions que suggère le thème de la ville

Matériel :

La bibliographie de base, plus des livres de la BCD correspondant à cette thématique.

Pistes d'activités :

- Partir des représentations des enfants sur le thème. En faire la liste au tableau.
  - Leur faire prendre conscience, par rapport à cette liste, que la ville est un lieu d'oppositions.
  - Organiser la liste en fonction de ces jeux d'oppositions.
 
  J'observe Paris la nuit. Gallimard

la ville le jour / la ville la nuit (J'observe Paris la nuit, Un taxi nommé Nadir)
lieu de peur / lieu de sécurité
les dessous de la ville / le dessus de la ville
l'errance / le repérage, le guidage (Perdu !)
les déplacements / l'immobilisme (Attention à la marche)
lieu de rencontre / lieu de solitude
le visible / l'invisible
le présent / le passé
richesse/pauvreté
intégration / exclusion (Madame t'es vieille)

 

Création - Production

Souvenirs de Paris. Thierry Magnier- Reprendre la liste des jeux d'oppositions et choisir une situation à représenter.
Faire trouver à ses camarades de classe l'opposition choisie. - Prendre des photos d'un même monument ou d'un même endroit dans des situations opposées (jour/nuit ; devant/derrière).
- Jouer sur l'opposition devant/derrière en prenant des photos de façades, de portes ou de fenêtres et en imaginant ce qu'il y a derrière.
- Inventer une histoire où les deux points de vue seraient proposés : point de vue de l'intérieur, point de vue de l'extérieur.
  - A partir de l'opposition présent/passé, effectuer un travail sur les plaques des rues.
  Rechercher leur évolution au fil des années, la référence à des personnalités historiques, des corps de métiers.
  Rechercher des vestiges d'anciennes publicités.
  - Prendre un détail d'un paysage de rue (Souvenirs de Paris) et l'associer à la vue d'ensemble.

- Créer à partir de la réalité, ou inversement, reconstruire une réalité à partir de détails ou d'éléments qui ont une autre utilité (Trompe-l'œil).
- Photographier des personnes circulant de manières différentes dans la rue et associer ces photos à un vocabulaire traduisant le mouvement.
Cela peut donner lieu à un travail en expression corporelle.
- Faire travailler les enfants sur les sonorités de la ville :
A partir d'un texte ou d'une illustration, rechercher et associer les bruits correspondant.
A partir d'une bande sonore, inventer une histoire.
- Réaliser un carnet de voyage dans la ville à l'aide de photos, dessins, textes. suggérant le cheminement, les rencontres.
- Fabriquer un livre-objet représentant tout ce qu'on peut trouver en ville : on peut à la fois passer par une reformulation (dessin, photo, texte) et par une collection d'objets. Cette collection pourra s'agrandir au fur et à mesure des découvertes des enfants.
- Réaliser un imagier   personnel de sa ville (les endroits, les choses qu'on aime, ses parcours personnels.). Comparer avec les imagiers personnels des autres élèves.

Prolongements

Lire sa ville. CRDP académie de Créteil Exprimer sa ville à travers les techniques des cultures urbaines (peintures sur les murs, danse, musique urbaine).
Utiliser la ville pour créer un environnement sonore urbain.
  Chercher d'autres jeux d'oppositions pouvant compléter la liste de départ